Étanchéité – Isolation

Étanchéité au vent, sous toiture

De plus en plus souvent, les contraintes d'isolation thermique imposent des supports continus ou la mise en œuvre de film de sous toiture pour éviter les échanges convectifs entre l'isolant et les circulations d'air en sous toiture. Ce sont des films armés ou non tissés, microporeux laissant passer la vapeur tout en étant étanche à l'eau. Ils permettent ainsi l'évacuation de l'humidité intérieure et empêchent celle-ci de se condenser dans l'isolant. Leur pose est soumise aux avis techniques des fabricants. La présence de films de sous toiture impose une ventilation soignée des couvertures. On préférera un principe de ventilation linéaire au système à chatières.

Pose traditionnelle

L'écran rigide est constitué par des panneaux de particules ou de contreplaqué. Dans certains cas spécifiques et régionaux, notamment pour la pose des tuiles canal, il est parfois réalisé en maçonnerie. Outre la protection contre les pénétrations (air, poussières, neige poudreuse), Il amortit les à-coups du vent et limite le soulèvement et déplacement des tuiles. Plus ou moins perméable à la vapeur d'eau.

Les feutres bitumés

Constitués d'une armature en non-tissé et de fibres synthétiques enduites de bitume, sont les plus utilisés car les plus anciens et aussi les moins chers. D'une étanchéité exceptionnelle, mais d'une micro-porosité relativement faible, Ils sont assez lourds et moins souples que les autres écrans.

Les films plastiques armés sont peu onéreux et ont l'avantage d'être microporeux (laissant passer la vapeur), étanches à l'eau et au vent. Ces films de sous toiture ou feutres bitumés doivent être interposés entre la charpente et le support de la couverture. Ils doivent s’arrêter à environ 1 m du faitage afin de laisser l'air circuler.

Quelques exemples en images